La signature rythmique

Auteur : le rockeur 42

Introduction

Sur les tablatures, ou plus précisément les partitions, figure à côté de la clé de SOL, 2 chiffres formant une fraction. Ces chiffres forment ce que l’on appelle une signature rythmique. Elle sert à déterminer l’unité de temps de référence du morceau ainsi que le nombre d’unités par mesure. Ainsi, la signification de ces chiffres est la suivante :

Partition 1

Le numérateur correspond au nombre d’unités de temps qu’on souhaite retrouver dans chaque mesure. Si on prend comme unité de temps la noire et qu’on souhaite la retrouver 3 fois par mesure, il faut mettre 3 au numérateur, il y aura alors 3 unités de temps de type « noire ».

Le dénominateur désigne la note sur laquelle sera fondé le rythme (l’unité de temps). Chaque note porte un numéro :

Note Numéro
Ronde 1
Blanche 2
Noire 4
Croche 8

Par exemple, si on prend la noire comme note rythmique de référence, cette dernière correspondra donc à 1 temps, la blanche à 2 temps, la croche à ½ temps, etc. En revanche, si on prenait la croche comme note rythmique de référence, la donne change :
Si l’unité de temps est la croche, cela aura pour conséquence qu’une croche = 1 temps.
Le reste suit :
1 noire = 2 temps, 1 double-croche = ½ temps, etc.

En clair, le numérateur désigne le nombre d’unité de temps qu’on veut retrouver par mesure et le dénominateur désigne l’unité de temps en question.

Voici donc à quoi correspond la signature rythmique. Ceci n’était que l’introduction, car si les signatures rythmiques les plus courantes sont des mesures à 2, 3 ou 4 temps :
2/4; 3/4; 4/4;
on trouve des cas plus complexes mais qui n’en sont pas moins intéressant.

Le rythme binaire

On dit qu’un rythme est binaire lorsque le temps peut être divisé par 2 de manière naturelle, ou par un multiple de ce dernier (ainsi la croche est une noire dont le temps est divisé par 2, la double-croche par 4, etc).

On peut reprendre le tableau vu plus haut pour support. En règle commune, la note de référence sera la noire (4). On aura donc ce genre de schéma possible :

Partition 2

Chaque mesure est composée de 4 unités de temps (numérateur) et la note rythmique de référence est bien la noire (dénominateur).
A noter qu’en binaire, par opposition au ternaire, les notes suivantes n’auront pas la même représentation rythmique. Il en est ainsi notamment pour les notes pointées (mais pas que) :

  • 1 noire pointée = 1 temps + ½ temps
  • 1 blanche pointée = 2 temps + 1 temps
  • 1 croche pointée = ½ temps + ¼ temps, etc.

Ainsi, en guise d’exemple, voici comment se traduit visuellement des mesures à 2, 3 ou 4 temps :

A 2 temps :

Partition 3

A 3 temps :

Partition 4

A 4 temps :

Partition 5

(Bravo pour ceux qui reconnaissent le morceau pour cet exemple ^_^)

On peut bien évidemment déroger à ces règles communes. Nous pouvons trouver des signatures rythmiques atypiques telles que 2/8.
Ceci signifie que l’on souhaite 2 unités de temps par mesure (numérateur) avec pour note rythmique de référence la croche. On aura donc 1 croche = 1 unité de temps, donc 2 croches par mesure :

Partition 6

On peut imaginer toute sorte de possibilités :

Partition 7

Numérateur = 3. On veut donc 3 unités de temps.
Dénominateur = 2. On souhaite prendre pour note de référence la blanche.

C’est pourquoi dans la première mesure, il peut paraître surprenant de voir 3 blanches combler 1 seule mesure. Si la mesure avait été à 4 temps, ça n’aurait pas été possible, il y aurait eu 2 temps de trop.
Mais étant donné qu’on a mis « 3 » au numérateur, qui indique qu’une mesure = 3 unités de temps et « 2 » au dénominateur qui indique que la blanche est la note rythmique de référence, cette opération est possible.

Notez aussi le schéma qu’adoptent les notes dans la seconde mesure.
Certes la note de base est la blanche, mais rien ne nous empêche de mettre des notes à durées différentes. Seulement, peut importe le type de note qu’on mettra, la durée de base reste la blanche.
Dans cet exemple, une blanche vaut 2 temps, mais au sens de durée. C’est une confusion : le nombre au numérateur ne désigne pas le nombre de temps en durée dans la mesure mais le nombre d’unités de temps.

Pour le carré vert on a donc 4 croches = 4 * ½ temps = 2 temps (une blanche)
Pour le carré orange on a 2 croches + 4 doubles-croches = (2 * ½ temps) + (4 * ¼ temps) donc l’équivalent d’une blanche). Enfin pour le carré bleu on a 8 doubles-croches = 8 * ¼ temps = 1 blanche.

Les notes formant l’unité de temps sont liées les unes aux autres et lorsqu’une l’unité de temps est remplie, la suivante commence en se détachant de la précédente.

Le rythme ternaire

Par opposition au rythme binaire, ce type de rythme se rencontre lorsque le nombre de temps peut se diviser en 3 naturellement.
Cependant, ce rythme a une caractéristique qui lui est propre, et que l’on retrouve beaucoup dans le style jazz. C’est la faculté de jouer 2 notes par temps alors que le rythme est ternaire.
Au niveau sonore, on le remarque par la durée plus longue de la première croche par rapport à la seconde. On a alors l’impression de jouer une noire puis une croche, cependant sur la tablature, l’affichage ne sera pas le même :

Partition 8

Le signe apparent sur la tablature lorsqu’on rencontre ce type de rythme est celui encerclé en rouge. Prenez votre guitare et jouez ce riff, très classique mais qui permet de bien cerner la chose.
En rythme ternaire on ne parle plus de mesure simple mais de mesure composée. Ainsi on remarque quelques différences entre les 2 types :
Le dénominateur ne représente plus 1 unité de temps mais le tiers d’une unité de temps. On peut regrouper les combinaisons dans un tableau :

Note Dénominateur Equivaut à
Blanche 2 1/3 du temps
Noire 4
Croche 8

Par effet domino, le numérateur représentera alors 3 fois la note affichée au dénominateur. Prenons par exemple une signature type 9/8. Considérons qu’une unité de temps = 1 noire pointée.

Le chiffre « 8 » indique que la note rythmique de référence est la croche. Dans ce cas, la croche représente 1/3 du temps. Donc pour remplir une unité de temps, il faut 3 croches. Or, on a vu précédemment que le chiffre du numérateur représentait 3 fois le nombre de note qu’il faut pour remplir une unité de temps. On a donc bien 3 notes par unité de temps * 3 unité = 9 croches (soit 3 noires pointées : voir plus bas). Notre signature est justifiée. Visuellement ça donne ça :

Partition 9

Le signe apparent sur la tablature lorsqu’on rencontre ce type de rythme est celui encerclé en rouge. Prenez votre guitare et jouez ce riff, très classique mais qui permet de bien cerner la chose.
En rythme ternaire on ne parle plus de mesure simple mais de mesure composée. Ainsi on remarque quelques différences entre les 2 types :

Le dénominateur ne représente plus 1 unité de temps mais le tiers d’une unité de temps. On peut regrouper les combinaisons dans un tableau :

Note Equivaut à Total des temps Equivaut à Temps en mode ternaire
Blanche pointée 1 blanche
1 noire
3 2 noires pointées
(2 * 1.5 = 3)
2
Ronde pointée 1 ronde
1 blanche
6 2 blanches pointées
(2 * 3 = 6)
4

On peut étendre ce raisonnement, comme pour le mode binaire, à des mesures à 2 ou 3 temps (l’unité de temps est toujours la noire pointée) :

Partition 10

La première mesure est alors en 2 temps : « 8 » indique une croche comme note de référence (1/3 de l’unité) « 6 » indique le triple d’unité de temps (2 noires pointées)

La seconde mesure est à 4 temps : « 8 » indique une croche comme note de référence (1/3 de l’unité) « 12 » indique le nombre d’unité de temps : 1 croche = ⅓ temps donc 3 croche = 1 unité de temps (soit une noire pointée) ; 4 Noires pointées * 3 = 12 croches.

Pour compléter le sujet sur l’équivalence des notes en binaire sur le mode ternaire, voici un tableau récapitulatif dans le cas où on prend la noire pointée comme référence de temps : 1 Noire pointée = 3/3 !

Note en binaire Temps en binaire Temps en ternaire
Ronde 4 8/3
Blanche 2 4/3
Noire 1 2/3
Croche 1/2 1/3
Double-croche 1/4 1/6
Blanche pointée 3 2
Noire pointée 1 + 1/2 1
Croche pointée 1/2 + 1/4 1/2

Régler la signature rythmique sur Guitar Pro

Guitar pro 1

guitar pro 2

Voilà, maintenant vous êtes incollables sur la signature rythmique !

Relayer La signature rythmique sur les réseaux sociaux

Écrire un commentaire

Pseudo
E-mail (non publié)
Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée

Veuillez recopier le code : 7rxec964xs

Haut de page